Vous êtes ici : UDL2020 > Projet Université de Lyon 2020 > Atouts

Atouts

Ensemble, les établissements fondateurs réunissent des atouts essentiels

En matière de formation, avec près de 100 000 étudiants à sa création, l’Université-Cible est naturellement un point de référence sur le territoire.
L’Université-Cible articule une diversité des modèles de formation avec un spectre disciplinaire très large. Elle dispose donc de tous les éléments pour repenser et construire un premier cycle qui répondra aux attentes et aux besoins des étudiants. En deuxième cycle, l’Université-Cible s’appuie sur les formations reconnues de ses établissements fondateurs, depuis des parcours construits en étroite concertation avec les secteurs professionnels jusqu’à des formations tournées vers la recherche et l’enseignement. Ses formations offrent aux étudiants une forte ouverture à l’international, avec 80 doubles diplômes sur les cinq continents, dont des masters Erasmus Mundus, et une soixantaine de programmes délocalisés dans une grande diversité de pays, permettant d’accueillir chaque année plus de 11 600 étudiants internationaux. Avec ses 2 900 étudiants en doctorat, l’Université-Cible présente dès sa création un important potentiel de formation au niveau doctoral, qui s’appuie sur les forces de ses laboratoires.

En matière de recherche, les établissements fondateurs et les organismes nationaux de recherche partenaires représentent ensemble le principal acteur de recherche publique de la région Lyon Saint-Étienne, avec 5 000 chercheurs et enseignants-chercheurs, travaillant au sein de 103 unités de recherche sur l’ensemble des champs du savoir.
La recherche, fédérée à l’échelle de l’Université-Cible, développe sa visibilité internationale par une signature unique des publications, qui capitalise sur les dynamiques des dernières années.

L’engagement des partenaires territoriaux, économiques et institutionnels compte parmi les atouts essentiels du site. Par son dynamisme économique, le site Lyon Saint-Étienne est un lieu de développement idéal pour une grande université de recherche intensive, avec des secteurs particulièrement actifs comme la chimie verte, la santé humaine et animale, l’industrie pharmaceutique, l’industrie du futur, le numérique, les transports et la mobilité, les matériaux, le design, le textile, l’environnement et la ville durable.

La région de Lyon Saint-Étienne, avec plus de deux millions d’habitants, est la deuxième aire urbaine de France en termes de population. Cela implique des besoins de formation extrêmement variés et une responsabilité particulière concernant la diversité, la mobilité sociale et la mixité. Elle se situe parmi les aires européennes les plus fortement innovantes d’après le European Innovation Scoreboard. Elle doit trouver dans ses institutions académiques les partenaires adéquats pour accompagner cette dynamique sur le long terme. Ailleurs en Europe et dans le monde, de tels bassins de population à fort développement économique s’appuient sur un système d’enseignement supérieur et de recherche comportant toujours au moins une université de rang mondial.