Vous êtes ici : UDL2020 > FAQ

Foire aux questions

Qu’est-ce que l’Université de Lyon 2020 ?

L’Université Claude Bernard Lyon 1 (Lyon 1), l’Université Jean Moulin Lyon 3 (Lyon 3), l’Université Jean Monnet Saint-Étienne (Saint-Étienne) et l’École normale supérieure de Lyon (ENS de Lyon) travaillent à l’émergence d’un nouvel établissement public expérimental, l’Université-Cible. Ce projet, dont le nom est Université de Lyon 2020, s'appuie sur le large potentiel de ses établissements fondateurs et sur les possibilités offertes par l’ordonnance de décembre 2018. Reposant sur un double ancrage territorial à Lyon et à Saint-Étienne, l’Université de Lyon 2020 est placée directement sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI).

Quelle est la différence entre l’Université de Lyon 2020 et la COMUE Université de Lyon ?

La COMUE de Lyon est la structure de coopération universitaire du site de Lyon Saint-Étienne. Elle regroupe à ce jour 12 membres et 25 associés. Sa mission est de coordonner l’action des établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans le cadre de la politique de site, en lien avec les tutelles et les collectivités territoriales. Ainsi, elle concourt à l’attractivité globale du site et à la capacité du territoire à répondre aux besoins des étudiants et de l’environnement socio-économique.
L’Université de Lyon 2020, issue du regroupement des universités Lyon 1, Lyon 3 et Saint-Etienne et de l’ENS de Lyon, sera le fer de lance du site lyonnais et stéphanois à l’international. Il s’agit d’un établissement de type nouveau en termes de projet académique comme de structuration, constitué en composantes. Sa mission est d’attirer les meilleurs étudiants et les meilleurs enseignants-chercheurs autour d’une offre de formation et d’une activité de recherche reconnues au plan international.

Quels impacts aura la création de l’Université de Lyon 2020 sur la COMUE ?

La création de l’Université de Lyon 2020 aura un impact sur la COMUE, les trajectoires des deux structures étant liées et devant s’inscrire dans un calendrier et une organisation compatibles, afin de tenir compte de leurs missions respectives. La COMUE a vocation à coordonner la politique de site ; l’Université de Lyon 2020 à être le fer de lance du site à l’international.

Quel est le lien avec l’IDEX ?

L’ambition des IDEX (Initiatives d’excellence) est de doter la France de 5 à 10 sites universitaires capables de rivaliser avec les meilleures universités du monde. L’IDEX est un label délivré par un jury international à l’issue d’un appel à projets lancé par le Commissariat général à l’investissement et financé par le Programme d'Investissements d’Avenir (PIA).
Lors de la première vague d’appels à projets, le site de Lyon Saint-Étienne n’avait pas été labellisé mais avait reçu une dotation sur la période 2012-2017, le PALSE (Programme Avenir Lyon Saint-Étienne).
Un consortium de 12 membres de l’Université de Lyon a déposé un nouveau projet dans le cadre de la deuxième vague d’appel à projets. En 2017, la labellisation IDEX a été obtenue, avec une période probatoire de 2 ans.

Le projet IDEXLYON comprend 2 volets :
  • Un volet actions, qui reprend et développe les initiatives du PALSE en faveur de la formation et de la recherche ayant vocation à développer l’attractivité du site ;
  • Un volet structuration, qui précisément a pour objectif de faire émerger un établissement de type nouveau, de rang mondial : ici sur notre territoire l’Université de Lyon 2020.

Le projet aura plusieurs échéances : 2020, 2021, 2025, 2030. Que se passe-t-il concrètement à chacune de ces étapes ?

L’année 2020 constitue le point de départ d’une trajectoire dans une dynamique de transformation et d’innovation dans toutes les dimensions de l’Université de Lyon 2020 (académiques et organisationnelles). Il sera ensuite possible pour les autres établissements d’intégrer la nouvelle structure.
La nouvelle carte de formation sera proposée en 2021.
L’année 2025 constitue une étape de consolidation de l’intégration de la structure avec la première contractualisation de plein exercice du nouvel établissement. Ce sera aussi un point d’étape pour l’adaptation des périmètres de la structure et de ses composantes.
Le projet vise une stabilisation de la nouvelle structure à l’horizon 2030.

Quel est le rôle des prestataires choisis ?

Les établissements ont décidé de se faire accompagner dans la construction de l’Université de Lyon 2020. À l’issue d’une procédure publique d’appels d’offres, le marché a été attribué aux sociétés Plein Sens et Siris Academic. Ces deux sociétés disposent d’une expérience reconnue dans le champ de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.
L’intervention de ces cabinets consiste en un appui méthodologique et technique aux travaux de co-construction de l’Université-Cible avec les communautés et l’ensemble des parties prenantes des différents établissements.